Guide complet de la SAS : un conseil de surveillance, pourquoi faut-il opter pour ?

Le conseil de surveillance définit d’une manière générale un élément d’administration d’une SAS.

La mission capitale de ce composant est d’assister au bon fonctionnement de l’entreprise. Il doit transmettre aux patrons les informations nécessaires pour que ces derniers puissent profiter d’une visibilité à propos de la gestion de l’établissement.

Un président est indispensablement appelé à gérer une SAS, soit seul, soit optionnellement avec un seul ou multiples directeurs généraux. Le conseil de surveillance vérifie les pratiques ces DG ainsi que celle du président en vue de confirmer leur bonne direction.

En savoir plus sur : www.ouvrir-sas.com

Création SAS : souhaitez-vous plus de détails ?

La désignation d’un conseil de surveillance n’est pas une condition dans une SAS.

Toutefois, il est à savoir que la constitution d’un conseil de surveillance est attachée à la taille de la forme juridique, la SAS dans notre cas :

  • Petite SAS : habituellement, la constitution de cet organe de direction est ignorée, afin de bénéficier d’une organisation aisée et une simplicité de prendre des décisions,
  • grande SAS : la constitution du conseil de surveillance dans ce cas est très rencontrée dans le dessein de surveiller l’organisation réalisée par les éléments de direction, particulièrement, dans le cas où les propriétaires ne représentent pas des actionnaires opérationnels.