Dyspraxie : comment diagnostique-t-on une dyspraxie ?

Sur quels critères se baser afin de poser le diagnostic de dyspraxie ?

Bien qu’il n’y ait aucun examen complémentaire très spécifique donnant une réponse définitive, il existe des moyens que les médecins utilisent afin de suspecter une dyspraxie, les différentes étapes de la démarche diagnostiques vont être abordées ci-dessous, alors si cette partie vous intéresse, nous vous invitons à rester avec nous.

Dans tous les cas si vous sentez que vous avez besoin d’aide nous vous apportons autant d’éléments que possible sur notre site internet http://www.dyspraxie.fr/

Le médecin de famille est la première destination

Votre médecin va en effet essayer de rassembler plusieurs éléments précieux aidant grandement à poser le diagnostic de dyspraxie, nous allons vous donner quelques exemples:

  • Il s’agit avant tout de rassembler un grand nombre d’informations verbales quant au déroulement de la grossesse de la maman, du déroulement de l’accouchement.
  • Il va rechercher une quelconque notion de problème ou de maladie à l’accouchement ou dans les premiers jours de vie.
  • Il va chercher à retracer tous les gestes du quotidien de l’enfant, afin de déterminer à quel moment se fait le blocage et quel geste exactement l’empêche de mobiliser librement son membre.